Patrimoine bâti

Partez à la découverte des richesses architecturales du canton d'Espalion.

Vous pouvez également trouver de nombreux guides à l'Office du Tourisme avec les explications des monuments et village du canton.

Commune de Castelnau de Mandailles

Mandailles

Mandailles

De l'autre côté du lac, le village de Mandailles est bâti tout en longueur sur une arête rocheuse et s'abaisse en pente raide vers le plan d'eau, d'où l'expression locale "long comme Mandailles". Très joli site avec des demeures du XVIe siècle, possédant des fenêtres à meneaux et des caves voûtées. Restes du château au bas du village.

 

Castelnau de Mandailles

Situé sur les premiers contreforts de l'Aubrac, Castelnau de Mandailles (le "Château-Neuf" selon l'étymologie) est un village de type montagnard aux toits pittoresques et demeures anciennes. Château remanié, et vestiges de fortifications : trois tours dont deux sont reliées par une haute muraille percée de fenêtres. Eglise dédiée à Saint-Thomas mais aussi à Saint-Roch, suite à un voeu contre la peste.

 

Commune d'Espalion

Pont-Vieux

le Pont-VieuxLe Pont-Vieux, monument le plus célèbre de la ville, est construit en grès rose. Sa date de construction est difficile à situer, néanmoins un parchemin de l'Abbaye de Conques atteste de son existence en 1060. Maintes fois remanié, il a été longtemps doté de 3 tours, d'une vingtaine de boutiques et d'un pont levis. Le Seigneur de Calmont prélevait un droit de péage dont le bénéfice devait être affecté à l'entretien du pont.
Interdit à la circulation, il est encore aujourd'hui le lieu de passage des troupeaux transhumant vers l'Aubrac, le dimanche autour du 25 mai.

 

Place du Griffoul

La Place du Griffoul, entre la rue droite et le pont, était la place principale de la ville. Le griffoul signifie fontaine en occitan, on y trouvait donc la fontaine de la ville, qui en constituait l'un des principaux ornements. L'eau provenait d'une source, captée au pied de la butte de Calmont. Sur cette place se tenait le marché et passaient hommes et femmes de la ville, ainsi que tout le trafic de marchandises. La place était sans doute pavée au niveau de la fontaine et était bordée de tous côtés de maisons dont plusieurs au moins étaient séparées de la place proprement dite par un couvert (allée couverte d'arcades). On trouvait sur la place la pierre servant à mesurer le grain et peut-être même une halle selon certains historiens.
Cette place a été profondément modifiée depuis l'époque médiévale, avec notamment la construction du Pont-Neuf, la destruction des maisons des bords du Lot entre les deux ponts, et la construction de l'actuel Quai Henri Affre.

 

Les anciennes tanneries appellées calquièresAnciennes tanneries : calquières

Sur la rive droite du Lot, entre les deux ponts on peut admirer les anciennes tanneries ou " calquières " : pittoresques maisons aux balcons de bois ou encorbellement. Les pierres plates, en saillie, dites " gandouliers " servaient à laver les peaux. Leur disposition en escalier permettait l'immersion des peaux quel que soit le niveau de l'eau.

 

Vieux-Palais

le Vieux-PalaisLe Vieux-Palais, château « Renaissance » fut édifié en 1572 par les soins de « Noble Bernardin de la Valette » capitaine au service des seigneurs de Calmont durant les guerres de religion. On appréciera ses fenêtres à meneaux, sa tour en poivrière et sa loggia dominant le Lot.
Mis à la disposition de l'Association Renaissance du Vieux-Palais, présidée par le chroniqueur Philippe MEYER, il est devenu un lieu d'accueil des artistes avec appartements et salles d'expositions.
Association pour la Renaissance du Vieux Palais

Rue St Joseph - BP67 - 12500 ESPALION
Tél. 05 65 51 11 50
Site Internet - Courriel

Foirail

Le foirail, ancien champ de foires aux bestiaux, est l'endroit idéal pour avoir une vue d'ensemble exceptionnelle sur le Pont-Vieux et le Vieux-Palais se reflétant dans les eaux du Lot. Vous y trouverez l'originale statue du joueur de quilles, érigée en 1992 pour les 80 ans de la codification du jeu de Quilles de huit. C'est aussi l'occasion d'une belle promenade sur les bords de la rivière, à l'ombre d'une allée de platanes centenaires.

 

Maison natale de Pierre AssézatMaison natale de Pierre Assézat

Sur la Place du Puits, un élégant bâtiment d'époque Renaissance a été la maison natale de Pierre Assézat, marchand enrichi par le commerce du pastel, qui fit construire à Toulouse le somptueux hôtel Renaissance Assézat, siège de l'académie des Sciences, Inscriptions et belles lettres.

 

Village de FlaujacVillage de Flaujac

Le petit village de Flaujac à 2 Km d'Espalion possède une église remaniée au XIVe siècle et un quartier fortifié, unique dans la région, en forme de trapèze avec mâchicoulis, dont l'entrée était défendue par deux portes à herse. Un beau chemin de promenade longe la boralde (terme générique désignant un ruisseau descendant de l'Aubrac). Une active association s'emploie à la sauvegarde du site.
www.flaujac.fr

Sans oublier :

 

Commune de Lassouts

Tympan roman de l'église de LassoutsLassouts

Le village de Lassouts, surplombant le lac, dresse fièrement son église Saint-Jacques de style gothique. Elle a été bâtie par les maîtres d'oeuvres qui construisaient la cathédrale de Rodez, et possède un tympan roman avec un Christ en majesté entouré du tétramorphe et de 6 âpotres.

Le lac de Castelnau-Lassouts, lac artificiel dont le barrage sur le Lot fut terminé en 1949, est un lieu de pêche intéressant (carnassiers et pêche à la carpe de nuit) et possède un agréable chemin forestier (environ 30km) qui en fait le tour complet.

Village de RoquelaureRoquelaure

Sur un piton volcanique se dresse le hameau de Roquelaure avec son château féodal maintes fois remanié au cours des siècles (ne se visite pas), et sa chapelle, à chevet roman et nef gothique, possède une Mise au tombeau du XVIe siècle. Vue panoramique exceptionnelle depuis l'arrière de la chapelle.

A proximité, visitez la coulée de lave de Roquelaure

 

Commune de Saint-Côme-d'Olt

Porte fortifiée à St-Côme-d'OltLe village de Saint-Côme-d'Olt, classé Plus beau village de France

Saint-Côme d'Olt, bourg moyennageux, classé Plus beau village de France, nous ramène plusieurs siècles en arrière : tour de ville quasi-circulaire, trois portes fortifiées, venelles et demeures anciennes. L'église du XVIe siècle possède un curieux clocher flammé (clocher tor) : ses portes Renaissance classées monuments historiques sont ornées chacune de 15 médaillons sculptés et de 365 clous en fer forgé. A l'intérieur se trouvent des pièces de mobilier remarquables avec notamment un christ en bois de noyer du XVIe siècle, et un tableau de 1835 représentant la décollation de Côme et Damien.

La visite du village fait aussi découvrir la chapelle des Pénitents, autrefois Saint-Pierre de la Bouysse, de style roman, première église de Saint-Côme, de magnifiques toits en carenne et le vieux faubourg commerçant aux antiques échoppes, qui descendent vers le pont sur le Lot. 

 

Commune du Cayrol

Le Cayrol

ardoiserie au Cayrol

Le Cayrol, à l'une des entrées de l'Aubrac, est une commune de fondation récente (1866) qui possède des ardoisières réputées dans la région. La forme étonnante de l'église fortifiée d'Anglars du Cayrol rappelle les périodes perturbées des XVe et XVIe siècles : tourelles et logements au-dessus de la nef.

Ci-contre, carrière d'ardoise